,

AMBROTYPES

 

L’ambrotype, ou collodion humide sur plaque de verre est un procédé mis au point par Gustave le Gray en 1850.
C’est un procédé que j’avais un peu négligé jusqu’à maintenant. Je le trouvais trop à la mode avec une signature technique souvent écrasante. Je trouvais que les ambrotypes se ressemblaient tous dans une veine maniériste et superficielle.
En débutant mes expérimentations j’ai été séduit par la versatilité du procédé et sa nature profondément capricieuse.

Un ambrotype est une plaque de verre enduite de collodion et sensibilisé au nitrate d’argent, à l’iode et au bromure de potassium. Il délivre une image qui est soit positive si elle est regardée appliquée sur un fond noir, soit négative si elle est regardée par transparence ou sur fond blanc.